Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 10:32

 

Le pain est un aliment « universel » dit-on ! les français, partout dans le monde sur leur passage, ont apporté le pain… je devrais dire LA BAGUETTE… qui nous est chère !!!! donc je ne fus nullement surprise de trouver du pain au Vietnam… !!! les grands groupes qui fabriquent du pain en France et dans le monde sont encore présents et, même, m’a-t-on dit se font concurrence. Je suis franche…vu la « tronche » du pain, que l’on nous présentais le matin  je n’avais aucune envie d’y goûter….. !!! Les Vietnamiens mangent le pain comme un en-cas, le pain n’accompagne pas leur nourriture, le riz remplace le pain. On trouve des boulangeries dans les grandes villes avec les mêmes spécialités que chez nous, et les baguettes sont vendues sur des étals au bord de la route. J’ai, toutefois, voulu goûter, donc un matin je me suis soustraite au groupe et dans une petite rue, cette charmante dame m’a fait un œuf au plat dans une baguette…. !!! la pluie s’est mise à tomber….j’ai mangé mon pain farci à l’abri dans le bus…en partance pour de nouvelles visites merveilleuses … et mystérieuses….

 

P1050506

 

P1050816P1050817

 

VND = la monnaie locale : le DONG pour info

20 000 dongs = 1 dollar

28 000 dongs = 1 euro

le pain au chocolat est vendu moins d'un Euro

 

P1050986

 

 

P1050987P1050988

 

 

P1050990

 

 

P1050989

l'eau fait partie intégrante de la vie au Vietnam, donc rien ne s'arrête, on retrousse son pantalon et la vie continue....

 

Et quelques idiotismes autour du pain :

Compagnon : littéralement, la personne avec (cum en latin) qui l'on partage son pain (panis en latin) ; de compagnon vient le mot copain.

Mieux vaut pain en poche que plume au chapeau : tout ce qui est superficiel n'a pas de valeur réelle et ne nourrit pas.

Être trempé comme une soupe : la soupe, à l'origine, ne désignait pas un bouillon, mais le pain que l'on trempait dedans, d'où l'expression.

Manger son pain blanc : avoir le meilleur de quelque chose, sous-entendu en attendant l'arrivée du moins bon. L'expression opposée est manger son pain noir.

Mihina-mofo toa vazaha nefa malagasy vavony : manger du pain comme un français tout en ayant un estomac de malgache.

Être au pain sec [et à l'eau] : ne disposer que de ressources alimentaires minimales.

Ça ne mange pas de pain : se dit d'un acte sans conséquence grave.

Bon comme du bon pain : qualifie une personne incapable de malveillance.

Retirer le pain de la bouche : empêcher de gagner sa vie.

Gagner son pain [quotidien] : exercer son métier, plus familièrement gagner sa croûte.

Je ne mange pas de ce pain-là : se dit par une personne refusant de se mêler à une affaire qui lui semble étrange (l'affaire = le pain).

Mettre un pain : frapper quelqu'un.

Prendre un pain : avoir une amende.

Il a plus de la moitié de son pain cuit : se dit de quelqu'un qui n'a plus longtemps à vivre.

Il n'y a ni pain ni pâte au logis : se dit de quand il est temps de faire les courses.

Il a mangé du pain du roi : signifiait que l'on avait fait de la prison.

Être né pour un petit pain : avoir peu d'ambition, avoir un avenir médiocre.

Réussir mieux en pain qu'en farine : terminer heureusement une affaire qui avait mal commencé.

Avoir mangé plus d'un pain : signifie avoir beaucoup voyagé.

Avoir du pain sur la planche : signifie avoir beaucoup de choses à faire.

Il vaut mieux courir à la miche qu'au médecin : avoir un bon appétit est signe de bonne santé.

Lui faire passer le goût du pain : le/la tuer.

Du pain et des jeux : ce que réclamait le peuple romain (panem et circenses), c'est-à-dire de la nourriture et de la distraction.

Faire son pain : en tirer des revenus.

Pour les musiciens, dans un langage plutôt argotique, un pain désigne une fausse note.

Emprunter un pain sur la fournée : signifie avoir un enfant avant mariage.

Pain du Royaume : l'Eucharistie.

Être une planche à pain : Être une femme sans poitrine .

Pour une bouchée de pain" : signifie réaliser un achat à très bas prix. 

 

 

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !

Repost 0
Published by France - dans Cuisine du monde
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 19:00

La cuisine indienne est extrêmement diverses, au cours de son histoire, l'Inde a subi beaucoup d'influence, conséquence aux invasions et à sa culture. La religion et la caste jouent un grand rôle, la géographie également. Climat, niveau de revenus, traditions et croyances, tout a une influence sur la cuisine indienne. Je ne vais pas vous écrire un "billet livre" sur la cuisine indienne, mais un petit mot sur les épices indiennes que l'on trouve à présent très facilement partout. L'Inde est un sous-continent, égal en superficie à l'Europe occidentale mais sans langue commune unique. Sa population est près de 3x plus importante et avec plusieurs systèmes d'écriture et de multiples religions, il est donc impossible de donner à sa cuisine une seule et même dénomination. Il faut tenir compte des différences de climat et de disponibilité des produits, des énormes écarts de revenus entre les gens, de la coutume, de la tradition, de la croyance…. On connait principalement : les currys … qui en Inde veut dire "sauce" …il s'agit de faire cuire, viande ou légume avec de nombreux ingrédients, y compris des épaississants et un mélange d'épices ….. mais sans ajouter de la farine.

Ma bible de cuisine indienne est un très beau livre de Camellia Panjabi : les meilleurs currys indiens ….

 

camellia penjabi

 

Je pioche également des idées de recettes dans ce livre bien divertissant car il nous fait vivre l'Inde par la vie des familles : ici : La colère des Aubergines ......!

 

51YNJMTK3ML. SS500Les familles indiennes conservent les épices dans de belles boites rondes, le tout sur un plateau, le tout transportable, car chaque famille veut avoir son propre mélange ....à porté de main ...


ARE250.jpg


La cuisine indienne utilise environ 25 épices, savamment choisies pour chaque plat et pilés au mortier :

  • le piment rouge et poivre, pour les plats très épicés (hot)

  • le gingembre pour les aliments moins relevés

  • cardamome, muscade, cannelle, cumin, clous de girofle, cucurma et ail

  • le safran apporte au riz son goût particulièrement fin et sa coloration jaune. De nombreuses sauces masala contiennent de la coriandre, à la fois fort et acidulé.

  • le garam masala est un mélange de poivre, de clous de girofle, de cannelle, de cardamome et de cumin.

  • la menthe, le laurier, le sésame, l'aneth, les graines d'oignions et la moutarde occupent aussi une grande place dans la cuisine indienne.

  • On utilise généralement le ghee (beurre clarifié) associé à de l'huile de sésame, de graines de moutarde ou de noix de coco.

  • Lorsqu'on veut faire un curry, il faut avoir préparé un mélange MASSALA … ou (daag) que l'on peut garder au réfrigérateur ou congeler. Il suffit ensuite d'en prendre une cuillerée et la chauffer qq minutes dans de l'huile chaude puis ajouter viande ou légume. On achète un mélange sec, sous forme de poudre, mais qui n'a rien à voir avec un mélange fait maison, bien meilleur.

  • Il vous faut :

    1kg d'oignons

    4 morceaux de gingembre frais d'1 cm

    6 grosses gousses d'ail

    ¾ piments verts

    6 petites tomates

    ½ tasse d'huile

    4 cc de coriandre en poudre

    2 cc de cumin en poudre

    1 cc de curcuma

    ½ cc de garam masala

    ½ tasse de coriandre

    Sel, eau

    Émincer les oignons, hacher le gingembre, réduire les tomates en purée, chauffer l'huile et y faire dorer les oignons jusqu'à ce qu'ils brunissent. Ajouter gingembre, ail, piments laisser revenir durant 3' puis ajouter les autres ingrédients en remuant bien sur feu vif. Laisser compoter durant 30'sur feu doux. Retirer du feu, laisser refroidir complètement avant de mettre en pot. Réfrigérer ou congeler.

    Utilisation : 2cs de ce mélange pour environ 500g de viande ou de poisson.

  • Un peu de tout cela et vous obtenez un plat d'inspiration indienne, car nos palais occidentaux ne supportent pas vraiment la cuisine locale ...cela est vrai partout dans le monde : au Maroc, au Mexique, en Chine, au Japon, comme en Inde si vous avez joué à la cuisine locale ....  waouh quelle différence.

  • Si l'envie vous dit d'essayer des choses simples pour commencer :
Omelette au poulet à l'indienne
Curry .... à ma façon !

Il est aisé de composer un menu indien, un curry, avec du riz, des lentilles, du yaourt, des chapatis, un accompagnement de chutneys, une belle nappe colorée, quelques fleurs.... des bougies ... de la musique....
faites un tour sur le blog de Rêves de Tables :ici

f2

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques ....!!!! et vos échanges de recettes ....N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … et un gagnant tous les "10 inscrits" !

Repost 0
Published by France - dans Cuisine du monde
commenter cet article
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 10:52

Pour changer un peu de l'omelette classique, voici voilà, une omelette qui en jette ....avec le reste de la chair du poulet (pot-au-feu chic..: ici !!! )

 

fevrier-2010-035.jpg

Pour une personne :

2 œufs

1 restant de blanc de poulet cuit ou cru

1 cuiller à soupe de petits pois

20g d'amandes effilées

1cc de pâte de curry doux ou à défaut curry en poudre ou épices indiennes en poudre

1cs de lait d'amande (ou de lait de coco)

1cc d'huile d'olive

1 peu de beurre

Sel, poivre du moulin

Préchauffer le four à 200°

Beurrer un moule à manqué en porcelaine à feu (moule de service)j'ai utilisé un moule en flexiplan carré, afin de donner une autre forme à l'omelette.

Tailler les blancs de poulet en cubes et les faire cuire s'ils sont crus.

Dans un poêle mettre l'huile, faire chauffer, y ajouter les cubes de poulet, la pâte de curry douce j'ai mis de la pâte de curry jaune et un peu d'épices en poudre et mélangez à feu vif, ajoutez les petits-pois et réservez.

Versez cet appareil dans le moule beurré.

Dans une jatte, cassez les œufs et battre à la fourchette avec le lait d'amande.

Ne pas trop fouettez.

Sel, poivre pas trop car les épices indiennes contiennent déjà bcp de sel.

Versez l'appareil dans le moule, parsemez avec les amandes effilées (j'ai mis de la poudre d'amandes).

Enfournez pour 15/20', la surface doit être bien dorée.

Démoulez et servir avec une bonne salade

 

 

fevrier-2010-033.jpg

 

  Avec cette omelette de poulet à l'indienne, vous aimerez peut-être faire le menu suivant :

Avocat farci :

Omelette de poulet à l'indienne

Tarte aux pommes à la Cannelle

Bon Appétit

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques ....!!!! et vos échanges de recettes ....N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … et un gagnant tous les "10 inscrits" !

 


Repost 0
Published by France - dans Cuisine du monde
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 00:00
Dans l'esprit cuisine du " placard" une idée de  plat vite fait .....avec des des nouilles de riz  !

Il vous faut par personne :
2 saucisse de porc à la citronnelle (dans les shops chinois) des nouilles de riz, sauce soja, serpentins de  Courgettes!
des champignons noirs, 1cs d'huile de colza, 1 oignon

Faire tremper dans de l'eau tiède les champignons noirs durant 1h ainsi que les nouilles de riz. Faire les serpentins de courgettes. Détailler les 2 saucisses en petits morceaux ainsi que l'oignon. Dans le Wok faite chauffer l'huile et ajouter la saucisse, et l'oignon faites bien dorer tous les morceaux. Ajouter la sauce soja, les champignons noirs égouttés et détaillés si nc, cuire 5' envrion puis ajouter les nouilles de riz, cuire 5
'









Repost 0
Published by France - dans Cuisine du monde
commenter cet article

Présentation

  • : easy Gourmet !
  • easy Gourmet !
  • : Cuisiner est 1 passion et partager est 1 plaisir
  • Contact

La météo !


For more widgets please visit www.yourminis.com

" Rue du Commerce"

Voici l'adresse d'un site a voir absolument
http://www.rueducommerce.com  




Partenariat