Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 10:30

Pas de recettes pour cet article, juste le partage d'un moment magique et délicieux autour de la truffe et du vin ..... tout un programme.

Pour la 3e année la ville de Cahors organise avec des chefs lotois et autres, un Festival autour de la truffes et du vin.

Je suis allée à la première soirée (il y en a 12) : La truffe blanche d'Alba Voici les images :

20140113 191006 LLS

L'affiche d'acceuil

20140113 191851

Les tables mises pour 40 personnes ....

20140113 194852

Charcuterie traditionnelles, antipasti rouges, crostini, grissini à la semoule

20140113 195013

Suis passée derrière le bar pour voir la mise en place faite par un chef italien venu d'Alba pour la soirée  (desolée j'ai pas noté son nom)

20140113 204739

Anchois, huile di Patro, sel gris et écailles de truffes blanches sur pain

(association très surprenante car l'anchois prime vraiment)

20140113 211000

Morue de San Giovani, dessalée, à la crème de pomme de terre et blancs de poireaux, pancetta croquante et truffes noires

(délicieux)

20140113 213543

Oeuf en chemise à la fondue de tome de Camino, cardons bossus et topinambours frits aux truffes noires ...

(un régal, mon plat préféré de la soirée, même si j'avoue que la tome ... était pour moi .... de trop)

20140113_222939-copie-1.JPG

Joue de porc braisée au vin rouge, polenta douce, pignon rouge et poudre de cèpes, truffes noires

20140113 225921

Zuppetta de poire Martine au barbera, cubes de panna cotta aux épices

(belle idée de faire des cubes avec de la panna cotta)

20140113 232017

Crème glacée, sauce sabayon, crumble aux noisettes, marrons et truffes blanches de Monferrato

Il y a un plat que j'ai oublié de prendre en photo :

Risotto carnaroli monté à l'huile agrémenté d'une financière de poulet et de veau ...

Chaque plat était proposé avec un vin ...(toujours avec modération) je n'ai pas pu goûté tous les vins (même si tous étaient de bonne qualité)

Je souhaite que ce partage vous donne envie d'aller à des dégustations avec la truffes c'est la saison

A bientôt

Repost 0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 09:10

choucroute

    • « pédaler dans la choucroute » : déployer une activité totalement inefficace.
    • « avoir une choucroute sur la tête » : avoir les cheveux très frisés.
    • 220406457_93ed76636a.jpg(photos du net)

citron

    • « presser quelqu'un comme un citron » : en tirer tout le profit possible, l'exploiter au maximum.

citrouille

    • « Avoir la tête comme une citrouille » : se sentir mal, avoir une migraine.
    • « Ne rien avoir dans la citrouille » : être étourdi(e).

cochon

    • « On n'a pas élevé les cochons ensemble » : Ne faisons pas de familiarités
    • « manger comme un cochon » : manger salement.
    • « copains comme cochons; s'entendre comme cochons en foire » : personnes qui s'entendent très bien, se soutiennent.
  • image0202021.jpg

confiture

    • « donner de la confiture à des cochons » : gâcher en donnant à qui ne saura en profiter, donner des perles aux cochons.

coq

    • « comme un coq en pâte » : très confortablement.

cornichon

    • « cornichon » : sot, niais, nigaud, que l'on dupe facilement.
    • « idiot comme un cornichon dans son bocal » : peu futé.

couteau

    • « à couteaux tirés » : se dit d'une ambiance ou d'une situation très tendue entre plusieurs personnes.
    • « un brouillard à couper au couteau » : un brouillard très épais.
    • « Match au couteau » : Une rencontre où chacun des adversaires, de niveaux identiques, ne parvient à distancer l'autre de manière significative, où l'avantage change constamment de camp.
    • « Avoir des couteaux dans les yeux » : regarder quelqu'un méchamment (souvent avec raison), comme si la personne avait des couteaux pointés vers la personne qui la dérange.

crème

    • « c'est la crème des hommes » : c'est le meilleur des hommes.
    • « la crème de la crème » : le meilleur.

croûte

    • « casser la croûte » : manger.
    • « gagner sa croûte » : gagner sa vie en exerçant son métier.

cuiller

    • « en deux coups de cuiller à pot » : très rapidement, sans difficulté apparente.
    • « ne pas y aller avec le dos de la cuillère » : agir sans ménagement, de façon brutale.

cuisson

    • « être un dur à cuire » : être opiniâtre, avoir du caractère, avoir une santé de fer.
    • « les carottes sont cuites » : tout est perdu. Il n'y a plus aucun espoir.
    • « il t'en cuira » : tu vas le regretter

 

A bientôt pour la lettre " D" .........

2o4yr4bp.gif

 

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !

Repost 0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 08:45

Le Ciel est Clément ....

iCi à Lyon ...qq Cumulus.....

 

casserole

    • « passer à la casserole » : être soumis à une dure épreuve, ou en parlant d'une femme, être contrainte à une relation sexuelle[
    • « chanter comme une casserole » : chanter faux.
    • « traîner des casseroles » : avoir la réputation d'avoir trempé dans des affaires pas très nettes.

cerise

    • « c'est la cerise sur le gâteau » : le petit détail qui parfait une réalisation.

chair

 

champignon

    • « Appuyer sur le champignon » : Accélérer.

charbon

    • « être sur les charbons ardents » : éprouver une vive impatience, souffrir d'une attente comme d'une brûlure.
    • « aller au charbon » : aller au travail ; se charger d'effectuer une tâche pénible

choux

    • « en faire ses choux gras » : en tirer profit, s'en délecter.
    • « bout de chou » : petit enfant.
    • « être chou » : être mignon.
    • « être dans les choux » : être le dernier d'un classement.
    • « faire chou blanc » : échouer dans une démarche, une entreprise.
    • « ne pas valoir un trognon de chou » : n'avoir aucune valeur
    • « rentrer dans le chou » : heurter violemment ou attaquer de front
    • « c'est bête comme chou » : c'est facile à comprendre ou à faire

chocolat

    • « être chocolat » : se faire duper ; ne pas obtenir ce que l'on escomptait.
    • « nager dans du chocolat » : perte de temps ; effort inutile.

giant_cookie.jpg

 

je vous souhaite un dimanche tout doux..... tout choco

 

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !

Repost 0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 07:32

Le début de la lettre "c" pour ce Dimanche ....je vous souhaite qu'il fasse beau partout en France...l'article étant programmé....!!! je crois bien que vous aurez des " Métaphores de la nourriture" tout au long de l'année....!!! tellement il y en a ...... et d'ailleurs certainement j'en oublie ......tiendrez-vous le coup ???? et si vous en avez sous le coude ..... n'hésitez pas .... je les publie avec plaisir !!!!

 

café

« Fort de café » : impensable

 

4253952413_353089ac73.jpg

cake

« Tronche de cake » : imbécile

« Faire son cake » : avoir un comportement physique prétentieux.

« Démouler un cake » : déféquer.

« C'est ma cake » : c'est ma petite amie. Argot Bruxellois.

carafe

« rester en carafe » : rester tout seul, être oublié.

« n'avoir rien dans la carafe, dans le carafon » : imbécile, qui ne comprend rien.

carotte

« les bœuf-carottes » : la police des polices.

« Les carottes sont cuites » : tout est perdu. Il n'y a plus aucun espoir.

« marcher à la carotte  » : n'accepter d'agir que poussé par l'appât d'un gain, fût-il illusoire

« carotte  » : petite escroquerie, duperie, supercherie (a donné le verbe carotter).

« tirer une carotte à quelqu'un  » : lui soutirer habilement quelque chose.

« tirer la carotte  » : être un tire-au-flanc.

« jouer la carotte  » : jouer d'une manière mesquine, en ne hasardant que très peu.

« ne vivre que de carottes  » : (vieilli) vivre chichement

« ficelé comme une carotte (de tabac) » : habillé très serré

« poil de carotte » : roux, personne à poil roux

4228329934_e37021c80e.jpg

et là j'avoue je ne les connaissais pas tous ....les carottes .... un petit plat avec des carottes .... cela vous dit en tout les cas je les regarde autrement ..... et la suite est à venir avec la lettre C, car la liste est longue ...... à dimanche prochain ....

 

un petit retour en arrière avec mon article  :  Carottes glacées .......ici....

 

karto.jpg

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !


 

Repost 0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 08:15

rom16

le très beau biscuit de Pâques pris en photo par mon amie à ROME ... et cela comme "fort" avec la lettre B.....

biscuit 

« tremper son biscuit » : pénétration lors de l'acte sexuel masculin.

« avoir des biscuits » : avoir de quoi faire face à une situation (arguments, argent, relations...) qui pourrait peut-être paraître délicate. 

bol 

« en avoir ras le bol » : en avoir assez, être exaspéré, être excédé.

    • « avoir du bol » : avoir de la chance.
    • « coupe au bol » : style de coiffure (obtenue en appliquant un bol sur la tête puis en coupant tout ce qui dépasse).

bonbon

  •  
    • « coûter bonbon » : être très onéreux.
    • « casser les bonbons » (Populaire): importuner beaucoup

bouchée

  •  
    • « n'en faire qu'une bouchée » : dominer facilement, en venir aisément à bout.
    • « pour une bouchée de pain » : pour (presque) rien.
    • « bouchée de roi » : mets excellent (digne d'un roi)
    • « mettre les bouchées doubles » : accélérer l'accomplissement de quelque chose.

boudin

  •  
    • « C'est un boudin, un petit boudin » : c'est une fille "moche"
    • « Faire du boudin » : bouder.
    • « Tourner en eau de boudin » : se dit d'une situation ou d'une conversation qui tourne mal, qui dégénère

ici quelques recettes avec le boudin :

Boudin aux 2 pommes.....

Gratin de boudin au potiron, damier de banane au chèvre .....

fevrier 2010 116

Crumble pomme, boudin noir et spéculoos .....aux noix !

 


bouillie

  •  
    • « faire de la bouillie pour les chats » : faire un travail totalement raté, qui ne pourra être d'aucune utilité.

bouillon

  •  
    • « boire le bouillon » : avaler de l'eau en nageant (cfr boire la tasse), subir des pertes importantes à la suite d'une mauvaise spéculation.
    • « bouillon de onze heures » : breuvage empoisonné, poison.
    • « boire le bouillon de onze heures »: passer de vie à trépas.

bouteille

  •  
    • « prendre de la bouteille » : prendre de l'âge, vieillir.
    • « c'est la bouteille à l'encre » : c'est très obscur (en parlant d'un discours, d'une situation).

brioche

  •  
    • « prendre de la brioche » : prendre du ventre, grossir

 

 aie aie aie .... la lettre "B" finir en brioche .... tiens tiens je crois que je vais en faire une .... j'ai un invité toute cette semaine ....(mon fils ainé .... il va aimé)

 

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !

 

Repost 0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 08:01

J'espère que mes billets de "culture" hautement gastronomique vous plaisent, car aujourd'hui j'aborde la lettre "B" et il y a de quoi faire .... puisque il faudra : 2 billets ..... et cela commence fort avec "Avoir la Banane,"  faites un petit tour sur mon billet concernant ce fruit merveilleux qu'est la BANANE : ici !


4225849945_9d60621696.jpgphoto Flick

 

banane

  •  
    • « avoir la banane » : être souriant, heureux.

    • « République bananière » : pays dirigé par un gouvernement corrompu.

beurre

  •  
    • « faire son beurre » : faire des profits souvent illicites[.

    • « mettre du beurre dans les épinards » : améliorer sa situation

    • « vouloir le beurre et l'argent du beurre » : tout vouloir, sans contrepartie.

    • « Et ta sœur? », ou
    •  
    • « Et ta sœur ? elle bat le beurre» : de quoi je me mêle !

    • « promettre plus de beurre que de pain » : promettre plus qu'on ne peut donner [
    • .
    • « fondre comme beurre au soleil », « fondre comme du beurre » : disparaître à toute vitesse.

    • « être tout en beurre » ou « avoir des mains de beurre » : être mou.

    • « entrer comme dans du beurre » : Entrer très facilement

    • « compter pour du beurre » : compter pour rien

    • « Pas plus de... que de beurre en branche, ou en broche » : rien

    • « œil au beurre noir » : œil meurtri après un coup

    • « Beurré comme un p'tit Lu » : ivre mort[.

    • « bof » : Beurre, œuf, fromage

    • « être comme pain et beurre» : personnes inséparables, se dit de personnes ou choses indissociables, qui viennent logiquement par deux.

    • « ne pas avoir inventé le fil a couper le beurre» : Être d’une intelligence réduite, un peu benêt, ne pas être très malin.

    • « Inventer le fil à couper le beurre» : Faire une proposition ridicule, à laquelle tout le monde avait déjà pensé : Il va encore nous inventer le fil à couper le beurre !.

 

 aszd8bnr.gif

 

Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !

Repost 0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 07:22

Pas de recettes aujourd'hui....un peu de "culture" avec les

Métaphores de la nourriture ...... !!!!!!!!

La façon dont les hommes se nourrissent structure leur organisation sociale (division du travail) et leur perception du réel. Dans toutes les langues de nombreuses expressions quotidiennes font référence à des aliments ou à la façon de les préparer. La plupart du temps elles sont utilisées comme métaphores muettes, mais il arrive que l'actualité rende perceptibles les enjeux qui les sous-tendent, comme le montre la détermination d'un restaurateur américain qui alimenta la décision du Congrès des États-Unis de débaptiser les French fries (les frites) des cafétérias en 2003 pour en faire des Freedom fries, signifiant qu'ils ne digéraient pas l'affront du refus français de s'embarquer dans l'aventure ukrainienne.

4518400037_253173ec0e.jpg

[. .

 

Cette vengeance à chaud avait des précédents : pendant la guerre de 1917-18, la choucroute américaine de sauerkraut était devenue freedom cabbage (le chou de la liberté), locution vite oubliée, tandis que les frankfurters étaient devenus des hot-dogs, idiotisme animalier qui allait faire le tour du monde[ .

4509976570_8f49de74d5.jpg

En Californie, les producteurs de pruneaux, chagrins de la contre-publicité dont ils sont victimes à cause de l'idiotisme dried prune (ridée comme un pruneau), décident en 2000 de commercialiser leur produit sous l'appellation prune sèche, le mot prune (plum) étant associé en anglais à des images de rondeurs et de fraîcheur juvéniles.

Bien que le thème idiotismes gastronomiques n'ait pas fait l'objet de travaux de recherches, différentes disciplines se sont attaquées au problème. L'ethnologie, notamment Claude Levi Strauss dans son ouvrage Le Cru et le Cuit s'y est intéressé. Le structuraliste Roland Barthes consacre quatre articles de ses Mythologies à la thématique de l'alimentation. Les psychologues ont étudié la façon dont certaines métaphores utilisées par les parents définissaient la perception de soi, une approche féministe montre comment les femmes sont amenées à se définir en fonction d'une série de métaphores liées à la nourriture et à la cuisine. La psychanalyse, notamment lacanienne, est évidemment sensible à la dimension métaphorique du discours, et peut être amenée à étudier le corpus de locutions liées à la nourriture dans le discours des boulimiques ou des anorexiques. (texte Wikipédia pris sur le Net)

 

Commençons par la lettre A

andouille

    • « andouille » : imbécile.
    • « dépendeur d'andouille » : triple sot

artichaut

    • « Avoir un cœur d'artichaut » : tomber facilement amoureux.

asperge

    • « une asperge », «une grande asperge » : personne, souvent une fille ou une femme, très grande et mince.
    • métaphore du sexe masculin, notamment dans « Aller aux asperges »: faire le trottoir, se prostituer

assiette

    • « face d'assiette » : visage plat
  •  
    • « ne pas être dans son assiette » : être mal en point, ne pas se sentir bien

auberge

    • « ne pas être sorti de l'auberge » : avoir encore beaucoup de problèmes, de travail,de difficultés.
    • « auberge espagnole » : endroit ou discussion où les convives ne partageront que ce qu'ils auront apporté

    • je souhaite que vous avez pris plaisir à lire ces "idiotismes gastronomiques"... le prochain billet avec le B.....
    • je vous souhaite un très bon dimanche sous le soleil et sans poussières de volcan ....!!!!

    Si vous aimez mes articles, sachez que j'apprécie vos commentaires, vos suggestions, vos critiques !

    N'hésitez pas à me faire parvenir vos idées de recettes.

    N'oubliez pas de vous inscrire à ma Newsletter, il y a de superbes livres de cuisine, des romans, des policiers, et autres …à gagner … un gagnant tous les "10 inscrits" !



Repost 0

Présentation

  • : easy Gourmet !
  • easy Gourmet !
  • : Cuisiner est 1 passion et partager est 1 plaisir
  • Contact

La météo !


For more widgets please visit www.yourminis.com

" Rue du Commerce"

Voici l'adresse d'un site a voir absolument
http://www.rueducommerce.com  




Partenariat